Cryptomonnaies et blockchain : décryptage du système

0
5
Blockchain et cryptomonnaies

Le monde des cryptomonnaies et de la blockchain peut paraitre complètement abstrait pour quelqu’un de non initié. Pourtant, ces technologies vont révolutionner notre quotidien de la même manière qu’Internet il y a une vingtaine d’années. Alors je vous propose de décrypter ensemble cette technologie et de vous donner les clés pour comprendre ce phénomène et participer à la transformation qui est en marche.

Qu’est-ce que sont les cryptomonnaies ?

Appréhender les cryptomonnaies

La digitalisation du monde

Commençons par une évidence : le monde se digitalise. En 2020, près de 60% de la population mondiale utilise Internet. Et ce chiffre est en progression constante. La démocratisation d’Internet au début du 21e siècle s’est accompagnée de nouvelles habitudes et de nouvelles pratiques : partage de fichier en ligne, discussions instantanées, achats et jeux en ligne…

Ce qui est formidable ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Internet a été créé : permettre le partage d’informations de pair-à-pair, sans intermédiaires ni autorité centrale. En d’autres termes : la décentralisation de l’information.

Le partage d’information et de valeur

Cependant, dans sa conception, Internet ne permet pas la décentralisation du partage de valeur. Si vous voulez partager un fichier ou une chanson à un ami, via WeTransfer ou email par exemple, vous envoyez en réalité une copie de ce fichier, et vous conservez l’original sur votre appareil. Mais si vous envoyez un euro à un ami tout en gardant ce même euro, l’euro perd sa valeur. La seule façon d’échanger de l’argent était donc de passer par des intermédiaires, qu’ils soient digitaux ou physiques (les banques par exemple).

La grande question qui se pose est donc la suivante : comment étendre la décentralisation au partage de valeur ? En d’autres termes, comment créer une monnaie numérique qui permettrait les échanges de pair-à-pair ?

La naissance de la première cryptomonnaie : Bitcoin

La réponse à la question est arrivée en 2008 avec la naissance de Bitcoin, la première cryptomonnaie. Lorsque son créateur Satoshi Nakamoto a publié le livre blanc intitulé Bitcoin : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. Avec ce titre pour le moins explicite, il décrit ce qu’est Bitcoin et comment il fonctionne. En faisant cela, il a ouvert la voie à l’écosystème et au marché des cryptomonnaies, ainsi qu’à une nouvelle façon de partager de la valeur de pair-à-pair.

Les possibilités qu’offrent les cryptomonnaies

Il est difficile, voire impossible, de ne pas parler de blockchain lorsque l’on parle de cryptomonnaies. Pour simplifier, si les cryptomonnaies sont comme des monnaies numériques, la blockchain est le réseau sur lequel se basent les transactions monétaires. Sachant que la plupart des cryptomonnaies ont leur propre blockchain avec leurs propres règles.

C’est un peu comme les pâtes à la carbonara. Il existe bien une recette de référence avec ses ingrédients obligatoires, pourtant chacun à sa manière de les préparer. Il existe donc d’innombrables versions des pâtes à la carbonara, mais qui ont toutes la même idée originale. C’est pour cela que l’on a d’un côté la « technologie blockchain » : le concept technique générique (comme « Internet). Et de l’autre, plusieurs « blockchains » qui sont le support de différentes cryptomonnaies, comme la blockchain du réseau Bitcoin ou la blockchain Ethereum.

Alors que la blockchain est le support de cette technologie, les cryptomonnaies en sont de loin l’usage le plus courant. Il est important de comprendre avant de se lancer dans les cryptomonnaies que cela ne signifie pas uniquement gagner de l’argent. C’est avant tout faire partie d’une (r)évolution technologique.

Cryptomonnaies vs monnaies classiques

Différences et similitudes

Une des meilleures façons de mieux comprendre le potentiel des cryptomonnaies et d’observer ses différences et similitudes avec les monnaies fiduciaires (comme l’euro, le dollar ou la livre sterling).

Tout d’abord, elles sont toutes deux des monnaies. Ce qui signifie qu’elles partagent certaines caractéristiques. Toutes deux sont des moyens d’échange puisqu’elles peuvent être utilisées pour stocker ou transférer de la valeur, ainsi que pour acheter des biens et des services. Elles sont toutes les deux légales. Toutes les deux peuvent être utilisées pour des échanges ou des investissements. Elles s’appuient sur la confiance globale des consommateurs pour fonctionner en tant que moyen d’échange. Enfin, toutes les deux ont leur valeur qui est régie par des facteurs économiques tels que l’offre, la demande, le travail, la rareté…

Les 5 points de divergence

Cependant, il existe 5 différences majeures et essentielles entre elles. C’est dans ces différences que réside le pouvoir révolutionnaire des cryptomonnaies.

Cryptomonnaies versus monnaies fiduciaires

En se passant des intermédiaires et en disruptant le système financier traditionnel et les banques, les cryptomonnaies défendent la décentralisation du système et l’autonomie de ses utilisateurs. Les cryptomonnaies sont le carburant d’un tout nouveau système dans lequel vous, en tant qu’individu, avez plus de pouvoir. Dans lequel vous pouvez « être votre propre banque », c’est-à-dire être seul à contrôler ses actifs numériques et en assurer la sécurité. Aucune autorité centrale n’est impliquée ni aucun tiers ne doit forcer la confiance du système. Cela signifie plus de liberté et d’indépendance pour faire vos propres choix. Plus d’égalité, de transparence et de confidentialité pour l’ensemble de vos actions.

Évidemment, les cryptomonnaies ont encore du chemin à parcourir, des défis à relever, mais l’essence de cette révolution est la suivante : remettre les gens au centre du système et leur permettre de reprendre le contrôle de leur vie.

Pour être au courant des dernières actualités liées aux cryptomonnaies et suivre le cours des prix de ces dernières en temps réels, n’hésitez pas à vous rendre directement sur cette page.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Nous avons donc vu que l’objectif principal des cryptomonnaies est de permettre des transactions de pair-à-pair sans l’intervention d’un intermédiaire. Si les monnaies fiduciaires possèdent leur propre système financier pour partager de manière efficace et en toute sécurité de la valeur, alors il en est de même pour les cryptomonnaies.

Alors que le système financier classique est constitué de banques officielles, de conseillers, de distributeurs de billets et ainsi de suite, celui des cryptomonnaies est construit sans contrôle de tierces parties. Le seul système d’exploitation est la technologie blockchain.

Les différences entre blockchain, cryptomonnaies et Bitcoin

Les notions de blockchain, cryptomonnaie et Bitcoin sont assez proches. En effet, le créateur du Bitcoin agissant sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, a créé le Bitcoin, mais aussi la blockchain c’est-à-dire la technologie qui la supporte.

Cependant, bien qu’il soit commun de confondre les deux, ce sont des sujets complètement différents et il est important de pouvoir les comprendre et les différencier.

Utilisons une analogie simple. Les sites web sont des applications connues pour partager de l’information de pair-à-pair. Les moteurs de recherche sont les moyens les plus courants d’utiliser les sites web en facilitant l’accès à ces derniers. Google est l’un des moteurs de recherche les plus célèbres et les plus utilisés.

Et bien dans une certaine mesure, la blockchain, les cryptomonnaies et le Bitcoin partagent le même type de relation. La blockchain est une technologie révolutionnaire permettant de stocker et de partager de la valeur et des informations de pair-à-pair en ligne.

Différence entre la blockchain, les cryptomonnaies et le bitcoin

Comme les sites web, il y a de nombreuses blockchains qui permettent différents usages. Jusqu’à présent, les cryptomonnaies sont le moyen le plus courant d’utiliser et d’exploiter la technologie blockchain. Le Bitcoin est l’une des nombreuses cryptomonnaies existantes, avec la particularité d’être la plus célèbre et la première jamais créée.

La puissance de la blockchain

Pour être plus concret, la blockchain est comme un grand livre de comptes numérique décentralisé et public qui enregistre toute information (comme des transactions financières dans le cas des cryptomonnaies) de manière anonyme et immuable.

Des caractéristiques révolutionnaires

Ces caractéristiques innovantes offrent à ses utilisateurs des avantages considérables :

  • Parce qu’il est décentralisé, il n’y a pas de tiers impliqués : pas de banque, pas d’intermédiaire, pas d’administrateur, pas de frais cachés. Seulement vous et vos actifs numériques.
  • En tant que registre public, il assure la transparence de l’ensemble des transactions et permet la traçabilité. Cela permet à la fois la contrevérification des informations et rend la falsification des informations beaucoup plus compliquée.
  • Les informations sont enregistrées de manière à la fois anonyme et immuable. Cela veut dire qu’une fois ces données ajoutées au registre, elles ne peuvent pas être ni supprimées ni modifiées. Elles ne sont pas non plus identifiables.

L’ensemble de ces caractéristiques rend la blockchain très difficile, voire quasiment impossible, à modifier ou à pirater. Tout cela en utilisant un système de pair-à-pair. Pas besoin d’une autorité centrale pour assurer la sécurité. C’est ce qui rend la technologie blockchain aussi puissante.

Applications et renversement du système en place

La blockchain va d’ailleurs pouvoir nous apporter des avantages révolutionnaires majeurs pour d’innombrables applications, de la banque à la politique, en passant par l’art, ou même dans la lutte contre les fake news.

En suivant ce principe de base : favoriser la décentralisation des systèmes traditionnels pour rendre le pouvoir au peuple. Et c’est exactement ce que les cryptomonnaies cherchent à faire avec le système financier traditionnel. La fin d’un cycle en somme.

Comment fonctionne la blockchain ?

Les cryptomonnaies peuvent donc grâce à la blockchain permettre l’échange de valeur de pair-à-pair de manière transparente, sécurisée et anonyme, tout cela sans le contrôle d’une autorité centrale.

Plutôt que des mots voici un schéma du fonctionnement de la blockchain de manière simplifiée :

Comme le réseau est composé de plusieurs ordinateurs, qui peuvent être situés à travers le monde entier et être gérés par toute personne disposant d’une connexion Internet, il crée un processus de validation des transactions de façon décentralisée et répartie.

Exemple de fonctionnement

Pour simplifier un peu les choses, imaginons une succession de grands blocs de pierre. Le type de pierre le plus dur et solide qui existe : le granit. Les blocs sont disposés de façon visible sur une seule ligne. Ils sont si lourds que l’ordre dans lequel ils sont alignés ne peut être modifié. À chaque fois qu’une transaction est validée, elle est gravée pour toujours dans le dernier bloc de granit de la chaine.

Que se passe-t-il maintenant lorsque Mme Rose veut envoyer 2 pièces à M. Leblanc ? Tout d’abord, l’ensemble des blocs de granit précédents sont vérifiés. Puisqu’ils constituent une trace inaltérable de toutes les transactions précédentes. Il s’agit là de vérifier que Mme Rose possède bien ces 2 pièces. Dans ce cas, admettons que oui, car elle les a reçues de M. Delors il y a quelques années. Une fois validé, le processus de gravure peut commencer, ajoutant un nouveau bloc de granit à la chaine, exécutant la transaction et mettant à jour la nouvelle situation en gravant dans la pierre : -2 pièces pour Mme Rose et +2 pièces pour M. Leblanc. Aussi simple que cela !

Pour conclure

Voilà, vous êtes arrivé à la fin de ce décryptage des cryptomonnaies et de la blockchain. J’espère que les explications ont été assez claires. Elles ont été en partie adaptées de la Legder Academy qui sont malheureusement disponible uniquement en anglais. Si vous avez des questions ou besoins de précisions, vous pouvez utiliser l’espace des commentaires à la suite de cet article.

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances sur la blockchain et les cryptomonnaies n’hésitez pas à vous rendre sur cette page pour découvrir une sélection d’ouvrages dédiés au sujet, il y en a même des gratuits et téléchargeables ! Enfin, une sélection de vidéos en français et en anglais sont aussi disponibles en cliquant sur ce lien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here